Bienvenue, visiteur! [ S'enregistrer | Connexionrss

Facebook Easy-Net.euTwitter Easy-Net.euFlickr Easy-Net.euTumblr Easy-Net.euFeed le-lyonnais.info
contact portail

Histoire

 

Le site de Lyon a été occupé dès la Préhistoire  et la première ville date de la Roma antique. Plusieurs découverte de restes datés du VIe siècle avant J.C et les milliers d’amphores sur la colline de Fourvière suggererait qu’il sagissait d’un lieu de culte où les chefs gaulois festoyaient en l’honneur du dieu Lug. En 43 avant J.C., Lucius Munatius Plancus fonde sur le site une colonie romaine.  La ville est mal connue dans ses premières années mais fait un essor rapide à l’apparition de bâtiments aux soubassements en maçonnerie de pierres qui remplacent la petite ville faible de terre et de bois. En 27 av. J.C. ,  le général Agrippa, gendre et ministre d’Auguste, divise la Gaule. Lugdum devient la capitale de la Gaule lyonnaise et dès 19 av. J.C. , Auguste crée un réseau urbain qui accueille les quatres voies ouvertes à travers la Gaule à partir de Lugdunum. Cette ville est également un important port fluvial, ce situant à la rencontre de l’Arar (Saône) et du Rhodanus (Rhône).  C’est aussi un nœud routier de premier ordre, relié à Rome par le sud, la vallée du Rhône et Marseille, à l’Aquitaine et l’Armorique, la vallée de la Seine et le port de Boulogne, un lien vers l’île de Bretagne ; elle permet d’acceder au Rhin pour tenir la frontière face à la Germanie. Elle sera ensuite reliée à l’Italie. Son statut de colonie romaine accordé par le Sénat et le role de capital des Gaules favorisent son essor.

Le XVIe siècle est l’âge d’or de la ville; son économie se développe avec la venue de banquiers Florentins et de marchands attires par les franchises royales ainsi que la tenue de quatre foires par an, l’installationd’imprimeurs, et le maintien de liens commerciaux avec l’Allemagne. L’école lyonnaise enrichie l’éducation, surtout dans le domaine de la poésie. Le commerce de la soie évolue particulièrement bien, influençant également l’architecture car des salles plus vates doivent être construites afin d’accueillir leurs métiers à tisser. À cette époque, la ville est extrêmement prospère et parvient à atteindre la première place bancaire, devenant une des plus grandes cites en Europe. Elle est nommée comme «Myrelingues» dut à son registre inombrables de langues parlées. À l’avènement de Henri II, Lyon est à l’apogée de sa puissance; c’est la deuxième ville la plus peuplée du royaume avec ses 500 000 habitants, et une activité économique et culturelle intense.

Mais des guerres de religions, notamment l’expédition du baron des Andrets en 1562 déchire la ville avec des massacres de catholiques, les pillages et les destructions d’édifices religieux. Cela prendra beaucoup de temps pour que la ville s’en remette.

Source, URL du site: http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyon#Histoire